Le saviez-vous ? Nutrition Camouflée

5 légumes incontournables de l’hiver

Il est bien plus simple de manger des légumes durant l’été ! Légumes en salades, cuits à la plancha…

Mais les choses se compliquent un peu en hiver, lorsque les légumes se cachent, tandis que les délicieuses raclettes et fondues nous ouvrent leurs bras…

C’est pourtant tout aussi important, voire plus important de consommer des légumes durant la saison froide, pour faire le plein de vitamines et être en forme ! En hiver, notre corps a besoin de plus de vitamine et de nutriments pour lutter contre le froid et les virus. Pour la santé, consommer des légumes de saison est impératif.

Voici 5 exemples de légumes à consommer durant l’hiver pour faire le plein de vitamines et de nutriments. Retrouver où se cachent chacun de ces légumes dans nos recettes.

Tout d’abord, le panais. Malgré son apparence, il n’est pas un cousin de la carotte. Le panais a un goût à la fois sucré et légèrement piquant, il est encore meilleur lorsqu’il est cueilli après un gel. Pour les adeptes des légumes, les panais sont excellents en soupe et mélangés avec d’autres légumes racines. Il est également possible de les faire rôtir au four avec un peu de beurre (un délice !). Pour les réticents, cuisinez-le frite ou en purée dans un hachis parmentier…

Ensuite, la patate douce. Bien qu’elle soit de la famille des féculents, elle contient bien plus de vitamines et a une texture plus légère que celle de la pomme de terre. Comme leur nom l’indique, les patates douces sont sucrées et délicates en bouche. On peut les manger en purée pour remplacer les patates blanches, les ajouter aux potages ou encore les faire rissoler, miam ! Pour les moins friands de légumes, camouflez la patate douce en la cuisinant en frites au four, en chips pour l’apéritif, en muffins, en tartes, etc… Mettez de la fantaisie dans vos recettes de patates douces en ajoutant de la butternut et/ou de la carotte dans les tartes ou les muffins.

Puis, les betteraves. Très appréciées pour leur goût naturellement sucré et leur belles couleurs vives ; elles sont rouge, rose ou jaune. Rôties au four, elles se marient parfaitement avec des pommes et des carottes ou encore des fines herbes et du saumon. Encore une fois, si vous ne les trouvez pas appétissantes, camouflez-les dans des spaghettis, dans des nems garnis de légumes (carottes, et crevettes par exemple… un vrai délice), ou faites-les en chips.

Maintenant parlons du fenouil. Au premier abord, on ne peut pas dire que ce légume soit ragoûtant, avec son bulbe d’oignon, ses tiges de céleri et ses feuilles d’aneth. En fait, il est un mélange de ces trois légumes. Avec son goût de réglisse, il surprend les apprentis-cuistots. L’avantage de ce légume, c’est que toutes ses parties se mangent, aussi bien crues que cuites, zéro gaspillage ! Aussi savoureux en salade que rôti au four. Apprivoiser le fenouil en le cachant dans une tarte tatin ou dans un pâté italien au poulet.

Enfin, le chou kale. Un légume riche en vitamines et en antioxydants, important pour notre alimentation qui manque souvent de ces éléments durant l’hiver. Disponible toute l’année, son amertume diminue en hiver, lorsqu’il est soumis à des températures plus froides. Ses feuilles se mangent crues ou cuites, en salade, revenues dans la poêle ou encore dans une soupe Pour ceux qui ne connaissent pas bien ce légume, dissimulez-le dans des smoothies, en chips, en linguines ou spaghettis avec une sauce au kale…

Maintenant, adeptes ou non des légumes, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas en manger en hiver ! À vos fourneaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *